Les enjeux du site

Natura 2000 en vallée de la Charente, c'est la préservation d'un patrimoine naturel trés riche, reconnu au niveau européen.

La préservation des prairies humides et des boisements naturels, la gestion des milieux en faveur des oiseaux d'intérêt communautaire, la gestion de l'eau et des milieux humides, afin que chacun puisse profiter pleinement du paysage, tout en respectant celui-ci.

C'est mettre en valeur la richesse de la vallée et sensibiliser les usagers. Enfin, c'est aussi et surtout un enjeu de prise de conscience : chacun peut faire quelque chose pour que la beauté de cette vallée, et sa biodiversité en générale soient préservées et (re)connues !

 

Prairie à Fritillaire pintade (P. Réveillaud)

Objectifs de gestion

Le maintien des espèces (effectifs, état de conservation) et de leurs habitats, dépend du maintien de pratiques adaptées à leur sensibilité. L'ensemble est lié à la ressource en eau : qualité, quantité, et surtout fonctionnement de l'hydrosystème. Les milieux naturels jouent un rôle primordial et bénéfique dans la gestion de la ressource : épuration, stockage...

Le patrimoine naturel du site constitue une ressource sociale et économique indispensable au maintien d’activités touristiques ou de loisirs.

L’utilisation rationnelle des habitats et la recherche d’un équilibre entre les différentes activités qui s’exercent, est la condition de leur durabilité mutuelle.

Les enjeux du site sont décrits finement dans le Document d'Objectifs : CLIC !

Les orientations de gestion, issues du processus de concertation servent de cadre général aux mesures concrètes de gestion : 

1- Maintenir ou restaurer les espèces et les habitats des espèces d'oiseaux d'intérêt communautaire.

en maintenant les surfaces d'habitats d'espèces, leur état de conservation, en restaurant la fonctionnalité des prairies alluviales et des milieux ouverts pour les haltes migratoires...

2- Maintenir les activités traditionnelles

qui entraînent des contraintes ou manques à gagner par une indeminisation dans le cadre contractuel

3- Maintenir ou restaurer le fonctionnement de l'hydrosystème fluvial

(ancien bras, cours principal, forêts, grèves, prairies alluviales)

4- Promouvoir une utilisation équlibrée du site, en encadrant la fréquentation

(sensibilisation des usagers sur la fragilité des milieux, intégration de la préservation du patrimoine naturel dans les politiques globales)

5- Evaluer les résultats

(suivi de l'évolution des populations d'oiseaux, des activités socio-économiques, de la mise en oeuvre du Docob...)