Zones humides et agriculture, cultivons le partenariat !

Date de l'actualité: 
10/02/2014

Débats passionnés autour des zones humides !

 

Oui, certains acteurs s’engagent activement dans la protection des zones humides de la vallée de la Charente, des milieux assez méconnus et souvent dégradés !

Afin de mieux les comprendre et de connaitre la gestion à appliquer pour les conserver, la Ligue pour la Protection des Oiseaux, en tant que structure animatrice du site Natura 2000 de la
« Vallée de la Charente en amont d’Angoulême » a organisé une
soirée projection – débat ce vendredi 7 février à Vars.

 

 

 45 personnes pour assister aux projections et participer aux riches débats autour des zones humides du fleuve !

 

La quarantaine de personnes présentes, parmi lesquelles des élus, des propriétaires et des usagers du site, a ainsi pu découvrir le fonctionnement et les nombreux rôles que jouent les zones humides. Prairies et boisement alluviaux, mégaphorbiaies, roselières, milieux tourbeux, etc. sont autant de milieux aux multiples facettes entre terre et eau, qui se caractérisent par une biodiversité exceptionnelle, mais pas exclusivement ! Parce qu'au delà du réservoir biologique qu'ils constituent, ils jouent un rôle primordial dans la régulation et l’épuration de la ressource en eau ainsi que dans la prévention des crues. Une zone humide fonctionne en réalité comme une éponge : elle absorbe l’eau en période de crue et la restitue progressivement au milieu environnant lors des périodes les plus sèches de l’année !

 

Malgré les nombreux services qu’elles nous rendent, les zones humides ne sont pas considérées à leur juste valeur puisqu'en 50 ans plus de la moitié des zones humides du territoire français a disparu !

 

Pour autant, de nombreuses actions en faveur des zones humides ont lieu en France, comme par exemple sur le site Natura 2000 de la « Vallée de la Charente en amont d’Angoulême ». Par le biais des outils que propose le dispositif Natura 2000 (les Chartes, les Contrats et les Mesures Agro-environnementales territorialisées), des agriculteurs ou des propriétaires mettent en œuvre des mesures adaptées aux habitats et espèces présents sur le site. Les meilleurs exemples sont les retards de fauche que certains exploitants agricole mettent en œuvre sur les prairies alluviales. L’objectif ? Enrayer le déclin mondial du Râle des genêts, oiseau emblématique des prairies humides qui fut par ailleurs le fil conducteur de la soirée grâce notamment à la mobilisation de l’exposition mobile qui lui est consacrée.

 

Le bilan de ces deux premières années de contractualisation indique que les acteurs se sont engagés à hauteur de 300 hectares (soit environ 8% de la superficie totale du site), ce qui est encourageant pour la suite de l’animation. Les acteurs au premier plan de cette préservation sont les agriculteurs. Certains d'entre eux, présents lors de cette animation, ont pu témoigner de leur implication dans la protection de la vallée. Il n'en fallait pas moins pour que de riches échanges avec les habitants s'opèrent. Ces engagements volontaires en faveur de la biodiversité, plus éthiques que financiers, ont été salués par le public.

 

Les outils financiers que propose Natura 2000 aux propriétaires, l'avenir de la populiculture, la place de la chasse, les problématiques générées par les espèces exotiques envahissantes, la disparition de l’élevage concomitante avec les évolutions de la PAC, la voie contractuelle choisie par la France en terme de gestion de sites Natura 2000… autant de sujets divers et variés qui ont permis à tout un chacun de mieux appréhender le dispositif Natura 2000 et de manière plus générale la conservation de la nature.

Cette soirée, placée sous le signe de la convivialité, a pleinement rempli son objectif : faire connaitre les zones humides et travailler ensemble à leur préservation. D'ailleurs plusieurs participants réfléchissent déjà à la nature de leurs futurs engagements pour que ce remarquable patrimoine naturel qu'offre la vallée de la Charente se pérennise !

 

 

 

Que l'ensemble des personnes qui a permis la réalisation de cette animation et qui s'engage au quotidien pour la vallée de la Charente soit remercié !